JXTC Fashion Life - шаблон joomla Книги
vendredi, 16 octobre 2015 00:00

Tifeny Moreira: le visage de la BFWP 2015

 

#BFW : QU'EST-CE QUI VOUS A POUSSE A FAIRE CE METIER ? 

Ce qui m'a poussé à faire ce métier ce sont la curiosité et mon amour pour la mode.

#BFW : QUELLE ICONE MODE VOUS INSPIRE LE PLUS ?
Je suis de nature très observatrice donc, avant dire qu'un quelqu'un m'inspire j'essaie d’en savoir plus sur la personne. Je lis donc beaucoup de biographies. J'admire et je respecte énormément Yves Saint-Laurent pour avoir fait défiler le premier mannequin à Paris, de même que Jean-Paul Gaultier et bien surAdama Paris pour leur audace, et leur ouverture d'esprit.

#BFW : VOUS AVEZ DEFILE POUR LA BFW L'ANNEE DERNIERE COMMENT AVEZ VOUS CONNU

 LA BFW ?
J'ai connu la Black FashionWeek par hasard en regardant des vidéos de défilés sur Youtube, et ce 1 an avant qu'elle vienne à Montréal. J'étais donc particulièrement heureuse de pouvoir y participer.

#BFW : QUEL COUTURIER VOUS A PARTICULIEREMENT MARQUE L'ANNEE DERNIERE ?
Ayant un style très varié, je dois dire que tous les designers m'ont marqué car j'ai pu me retrouver dans chacune des collections.

#BFW : QU'ELLES ONT ETE LES RETOMBEES AU NIVEAU DE VOTRE CARRIERE AVEC LA BFW ?
Grace à la Black FashionWeek j'ai pu me faire connaitre par un tout autre public, qui est le public Africain. Et c'est très important pour moi, car en tant qu'africaine et pour avoir connu la pauvreté je peux maintenant leur montrer que lorsqu'on y croit vraiment tout est possible il suffit de garde espoir.

#BFW : QUE SIGNIFIE POUR VOUS LA BFW ?
La Black FashionWeek pour moi représentait un dernier espoir. Suite à tant de rejet auprès des agences de mannequins et du milieu de la mode à Montréal, c'était pour moi l'occasion de me faire voir et de pouvoir montrer mon talent. Ce qui est également le cas pour plusieurs designers et mannequins noirs qui n'ont malheureusement pas d'opportunité de faire voir ce dont ils sont capables.

#BFW : LES CHALLENGES POUR UN MANNEQUIN NOIR DANS CE METIER ?
Les challenges auxquels je dois faire face en tant que mannequin noir sont le fait d'être casi-parfaite. Je dois avoir les mensurations et la peau parfaite, savoir marcher et poser à la perfection et ceci, sans exception. Je dois également me battre pour faire voir mon talent face aux gens qui ne se limitent qu'à la couleur de ma peau.

#BFW : POUR FINIR, SI VOUS DEVIEZ RESUMER LA BFW EN 3 MOTS QUEL SERAIENT-ILS ?
Exemplaire, Espoir et Détermination

Nous avons eu le plaisir d'interviewer Tifeny Moreira. Mannequin d'origine Angolaise  qui est le visage de la BFWP. Elle nous parle de ses inspiration et de vision de la BFW.

Read 764597 times Last modified on vendredi, 30 octobre 2015 10:16
More in this category: Alexandra Tamele »
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd